Vitamine E et calculs biliaires

Des concentrations plus élevées de vitamine E pourraient diminuer le risque de calculs biliaires.

La formation de calculs à l’intérieur de la vésicule biliaire est appelée lithiase biliaire ou cholélithiase. Dans la majorité des cas, ces calculs sont composés de cholestérol cristallisé. Des calculs constitués de pigments biliaires peuvent également se former surtout en cas de maladie hépatique grave ou d’anémie à hématie falciforme. Les calculs biliaires sont assez fréquents et touchent deux à trois fois plus de femmes que d’hommes. Dans la plupart des cas, ils n’entraînent aucun symptôme. Dans certains cas, cependant, ils peuvent obstruer les conduits qui mènent la bile vers le foie.

En dehors des facteurs de risques bien établis comme l’âge, le fait d’être une femme, l’obésité et les dyslipidémies … le Stress oxydant
Le Stress oxydant apparait lorsque l’organisme est soumis à tellement d’attaques par des radicaux libres que ses défenses antioxydantes sont submergées. Le corps subit donc un Stress oxydant lorsqu’il y a un déséquilibre entre la production des radicaux libres et le système de défense antioxydant.

“>stress oxydant semble jouer un rôle dans l’apparition des calculs biliaires.

La vitamine E pourrait avoir un rôle préventif
La vitamine E est une vitamine liposoluble qui comprend quatre tocophérols et quatre tocotriénols avec d’importantes fonctions antioxydantes. Elle pourrait donc avoir une incidence sur le risque de développer des calculs biliaires. Quelques petites études ont effectivement montré que les niveaux de vitamine E ainsi que le rapport Alpha-tocophérol

L’Alpha-tocophérol est l’un des huit stéréoisomères de la vitamine E naturelle. C’est la forme qui a la plus puissante activité vitaminique. Dans la nature, la vitamine E est en effets composée de quatre tocophérols et de quatre tocotriénols numérotés alpha, bêta, gamma, delta.
La vitamine E synthétique n’est composée que d’Alpha-tocophérol.

“>alpha-tocophérol/cholestérol étaient plus faibles chez des individus avec des calculs biliaires que chez des individus témoins sans calcul.

L’alpha et le gamma-tocophérols sont les principaux vitamères dans l’organisme humain. Par ailleurs, plus de 90 % de la population allemande consomment la vitamine E sous ces deux formes. Partant de ces constations, des chercheurs ont étudié l’association croisée entre les concentrations plasmatiques d’alpha et de gamma-tocophérols et les calculs biliaires dans un échantillon de population du nord de l’Allemagne. L’échantillon comportait 582 individus âgés en moyenne de 62 ans dont 38,5 % de femmes. Le statut de la lithiase biliaire a été évalué par ultrasons.

Les résultats montrent que les personnes qui avaient le rapport Alpha-tocophérol

L’Alpha-tocophérol est l’un des huit stéréoisomères de la vitamine E naturelle. C’est la forme qui a la plus puissante activité vitaminique. Dans la nature, la vitamine E est en effets composée de quatre tocophérols et de quatre tocotriénols numérotés alpha, bêta, gamma, delta.
La vitamine E synthétique n’est composée que d’Alpha-tocophérol.

“>alpha-tocophérol/cholestérol le plus élevé avaient moins de risque d’avoir des calculs biliaires que ceux dont le rapport était le plus faible. Il en était de même pour le rapport gamma-tocophérol/cholestérol bien que cette association ne soit pas significative. Globalement, ces observations confirment que des niveaux plus élevés de vitamine E pourraient avoir un effet protecteur contre les calculs biliaires. Elles demandent cependant à être confirmées par des études longitudinales.

Waniek S et al. Association of circulating vitamin E (alpha- and gamma-tocophérol) levels with gallstone disease. Nutrients 2018, 10 : 133.

Brigitte Karleskind, rédactrice en chef

24 février 2019