Trèfle rouge, probiotiques et ménopause

La prise d’isoflavones de trèfle rouge associés à des probiotiques atténue les symptômes vasomoteurs de la ménopause.

La ménopause est caractérisée par l’arrêt des règles, la cessation de l’ovulation et de la sécrétion des hormones sexuelles par les ovaires. La carence hormonale qui intervient à ce moment est la cause des symptômes du climatère qui, à court terme, incluent principalement des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale et une tendance à la dépression et, à long terme, l’accélération de la résorption osseuse responsable de l’ostéoporose et la disparition de l’effet protecteur cardiovasculaire des oestrogènes.

Le trèfle rouge contient des isoflavones qui ont montré dans plusieurs études avoir des effets bénéfiques sur les symptômes vasomoteurs de la ménopause et des effets secondaires minimes. Dans les plantes, les isoflavones sont présents sous la forme de glycosides difficilement absorbables par l’organisme. Pour que leur absorption se fasse plus aisément, ils doivent être transformés en aglycones. Une préparation d’aglycones flavoniques fermentés a récemment montré une biodisponibilité accrue par rapport aux glycosides d’isoflavones. L’utilisation de techniques enzymatiques et de probiotiques permettent d’augmenter l’absorption de ces composants et, par suite, l’efficacité de la prise d’isoflavones.

Une étude[1] randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo a porté sur 62 femmes en périménopause, la période d’un an précédant la ménopause, âgées de 40 à 65 ans, qui faisaient état 5 bouffées de chaleur par jour ou plus. Ces femmes ont reçu tous les deux jours pendant douze semaines un extrait biodisponible de trèfle rouge apportant 34 mg d’isoflavones, sous forme d’aglycones flavoniques, et un probiotique ou un placebo.

Les résultats montrent que la prise de l’extrait de trèfle rouge associé à des probiotiques a efficacement réduit les symptômes climatériques liés à la ménopause et son action a été supérieure à celle de la prise du placebo. Ils soulignent que des formulations apportant des aglycones flavoniques et des probiotiques peuvent réduire efficacement les symptômes climatériques avec des effets secondaires minimes.

[1] Norman M et al., Combined red clover isoflavones and probiotics potently reduce menopausal vasomotor symptoms. Plos One June 7, 2017. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0176590.

 

Brigitte Karleskind, rédactrice en chef

 

30 juillet 2018

D'autres news

En exclusivité: Akkermansia, gardienne de la barrière intestinale

Le Professeur Patrice Cani, maître de recherche FNRS à l’UCLouvain, en Belgique, nous emmène sur le chemin qui l’a conduit à la découverte des effets bénéfiques pour la santé d’une bactérie, Akkermansia municiphila, et à la publication, au début du mois de juillet de cette année, des… Read More

En savoir plus

Iode et alimentation

Plusieurs groupes de population, en Norvège, comme dans de nombreux autres pays, ont des apports alimentaires insuffisants en iode. L’iode est un nutriment essentiel, indispensable à la formation des hormones thyroïdiennes. Celles-ci jouent un rôle fondamental dans le développement cérébral du fœtus mais aussi dans les processus… Read More

En savoir plus

Vitamine E et calculs biliaires

Des concentrations plus élevées de vitamine E pourraient diminuer le risque de calculs biliaires. La formation de calculs à l’intérieur de la vésicule biliaire est appelée lithiase biliaire ou cholélithiase. Dans la majorité des cas, ces calculs sont composés de cholestérol cristallisé. Des calculs constitués de pigments… Read More

En savoir plus

Magnésium et santé cardiovasculaire

La concentration de magnésium dans le sérum sanguin n’est pas le reflet du magnésium intracellulaire. C’est pourquoi les déficiences sont largement sous-diagnostiquées. De plus, à cause de maladies chroniques, de la prise de médicaments et de la consommation d’aliments raffinés et transformés une partie importante des populations… Read More

En savoir plus

Vitamine C et système immunitaire

Des études épidémiologiques indiquent qu’un statut insuffisant en vitamine C est relativement courant dans les pays occidentaux en raison d’un apport trop faible associés à des stocks limités dans l’organisme. Les besoins en vitamine C sont augmentés par la pollution, le tabagisme, la lutte contre les infections… Read More

En savoir plus