#28 Achat au numéro, version papier

6.00

Description

Au sommaire du numéro 28 du magazine Nature Sciences Santé

  • L’hibiscus,
    De l’usage traditionnel à la recherche scientifique
    Les infusions de calices et de fleurs d’hibiscus étaient traditionnellement employées pour traiter l’inflammation et les maladies cardiovasculaires. La recherche clinique se concentre sur les effets de la plante sur l’hypertension et les dyslipidémies. L’hibiscus et en particulier ses calices doivent principalement leurs effets bénéfiques pour la santé à leur richesse en anthocyanes et en acides organiques.
  • Cancer de la protaste, en surveillance active,par le Dr Éléonore Djikeussi
    Les mesures interventionnelles visant à réduire la progression des cancers de la prostate en surveillance active portent à la fois sur la nutrition et la micronutrition, dans un accompagnement multidimensionnel adapté à chaque personne, qui doit associer un volet gestion du stress et activité physique.Le Dr Djikeussi décrit le métabolisme de la cellule prostatique épithéliale normale et les modifications métaboliques qui accompagnent la cancérisation. Elle insiste sur le rôle pivot du zinc et de son récepteur ZIP1, ainsi que sur celui de l’inflammation chronique qui va inhiber l’expression de ce récepteur. Elle souligne, au passage, l’influence du syndrome métabolique sur la genèse du cancer de la prostate.Ces constats aident à formuler des interventions nutritionnelles. Le Dr Djikeussi évoque les études sur les différents régimes et, en particulier, sur les régimes low carb non cétogènes. Elle explique ensuite l’intérêt des acides gras essentiels, des alkylglycérols et la puissance douce des différents oligoéléments, zinc/cuivre, magnésium/calcium, sélénium, iode et soufre.
  • Insuffisance cardiaque :
    La CoQ10 joue un rôle important
    Au Japon et dans certains pays européens, la CoQ10 fait partie des protocoles courants de prise en charge de l’insuffisance cardiaque. Puissant antioxydant liposoluble produit par l’organisme, indispensable à la production d’énergie cellulaire, elle joue un rôle crucial pour la bonne santé du cœur. Des études montrent de surcroît qu’elle peut avoir des effets bénéfiques en cas d’insuffisance cardiaque.
  • Des plantes
    Pour retrouver un sommeil réparateur
    La crise sanitaire et les confinements successifs ont mis à mal les capacités de notre organisme à prendre du repos et perturbé notre sommeil. L’ashwagandha, la valériane, la camomille ou le safran ont montré que ces plantes peuvent nous aider à retrouver un sommeil de qualité.

Informations complémentaires

Poids 0.89 kg
Dimensions 19.50 × 2.8 cm