#23 Achat au numéro, version pdf

CHF 6.50

Description

Au sommaire du numéro 23 du magazine Nature Sciences Santé

Compte tenu de la situation exceptionnelle, nous avons décidé de sortir, dans un premier temps, ce numéro 23 de Nature Sciences Santé uniquement sous forme de PDF. Nous prévoyons de l’imprimer dès que la situation se sera plus ou moins normalisée et de le faire parvenir à ce moment-là aux abonnés de la version papier.

Mais en attendant ce moment, nous souhaitons que tous nos abonnés puissent profiter de la version PDF. Aussi, si certains ne nous ont pas encore communiqué leur adresse e-mail, nous les invitons à le faire rapidement.

  • Le gingembre
    De l’usage traditionnel à la recherche scientifique
    Nous connaissons bien les propriétés antiémétiques du gingembre que les médecines traditionnelles utilisent depuis des siècles. La recherche contemporaine étudie également ses propriétés anti-inflammatoires et son rôle potentiel dans le soulagement des douleurs de certaines maladies.
  • Stress, anxiété… des plantes pour les vivre mieux
    Entre l’inquiétude face au risque de contamination et le confinement qui restreint nos libertés de mouvement, nous pouvons ressentir des symptômes de stress et d’anxiété. Certaines plantes et certains extraits de plantes telles que la rhodiole, le safran, la mélisse, la passiflore, l’ashwagandha ou le basilic sacré peuvent aider à les atténuer.
  • Contrer
    certains effets des écrans
    Avec le confinement, nous passons tous encore beaucoup plus de temps que d’habitude sur nos écrans. Chez certains d’entre nous, cela peut avoir une incidence sur notre vision et faire apparaître fatigue et sécheresse oculaires. Des nutriments peuvent aider à prévenir et soulager l’apparition des effets d’une surutilisation des écrans.
  • Les fleurs de Bach
    Une thérapie qui replace l’individu au centre de la prise en charge
    Entretien avec le Docteur Laure Martinat
    Laure Martinat, médecin, interne en anesthésie-réanimation, est également diplômée en naturopathie, aromathérapie et phytothérapie. Elle a découvert les fleurs de Bach au cours de sa formation en naturopathie. Leur approche centrée sur la prise en charge des déséquilibres de la sphère psycho-émotionnelle lui a semblé particulièrement intéressante. Elle nous explique pourquoi et nous donne des exemples de leur utilité.