Thé et santé osseuse

La consommation de thé serait associée à une augmentation de la densité minérale osseuse.

L’ostéoporose est un trouble dégénératif du squelette qui se traduit par une diminution de la masse osseuse ou ostéopénie et par une détérioration micro-architectural du tissu osseux qui compromet la solidité des os et augmente le risque de fracture.

 

Le processus de renouvellement osseux implique la résorption osseuse par les ostéoclastes et la formation osseuse par les ostéoblastes. L’apparition de l’ostéoporose est la conséquence d’une trop forte activité des ostéoclastes associée à une activité insuffisante des ostéoblastes.

Le stress oxydant semble lourdement impliqué dans le déséquilibre qui se produit. Il agit en induisant l’apoptose des ostéoblastes et des ostéocytes, diminuant ainsi leur nombre avec pour conséquence une réduction du taux de formation osseuse. De surcroit, le stress oxydant semble renforcer la différentiation et l’activité des ostéoclastes.

Une forte corrélation a été établie entre le stress oxydant et la perte osseuse qui se produit au cours du développement de l’ostéoporose. Le réduire par des mécanismes antioxydants pourrait donc représenter un moyen d’atténuer ou de supprimer la perte osseuse liée à l’ostéoporose.

Le thé noir contient des polyphénols, de puissants antioxydants appelés théaflavines, dont certaines ont montré leur capacité à inhiber la différentiation et la formation des ostéoclastes. Le thé noir exercerait sur les os un effet anti-inflammatoire.

Cependant les études sont beaucoup plus nombreuses à montrer un impact positif du thé vert sur la santé osseuse. Cet impact positif serait dû à la présence dans le thé vert de polyphénols spécifiques, des catéchines incluant notamment l’épigallocatéchine gallate ou l’épicatéchine. Les catéchines inhiberaient la résorption osseuse via différents processus.

Des chercheurs[1] chinois ont rassemblé les données provenant de 16 études dans une méta-analyse. Cinq de ces études portaient sur la consommation de thé et la densité minérale osseuse et montrent une augmentation de cette dernière lorsque la consommation de thé est accrue.

Par contre, neuf autres études ne constatent aucune association entre la consommation de thé et le risque de fracture.

Les chercheurs concluent de cette méta-analyse qu’elle démontre que la consommation de thé pourrait augmenter la densité minérale osseuse mais que d’autres travaux scientifiques doivent être réalisés pour vérifier s’il existe ou non un lien entre cette consommation et le risque de fractures.

[1] Guo M et al., Tea consumption may decrease the risk of osteoporosis : An update meta-analysis of observational studies. Nutritional Research. 2017 June ; 42 : 1-10.

 

 

 

Brigitte Karleskind, rédactrice en chef

 

10 décembre 2017

Toutes les news

Arabinogalactane et infections hivernales

La prise d’arabinolactane diminuerait l’incidence des infections du système respiratoire. L’arabinogalactane est un polysaccharide composé de molécules de galactose et d’arabinose. Il est consommé depuis des milliers d’années et est présent dans différents légumes communs incluant les carottes, les tomates ou les radis ainsi que dans des… Read More

En savoir plus

Acide alpha-lipoïque, EPA et surpoids

Chez des femmes obèses ou en surpoids, la prise d’acide alpha-lipoïque améliorerait certains marqueurs de l’inflammation et du risque cardiovasculaire tandis que l’EPA, l’acide eicosapentaénoïque, modulerait l’activité de gènes liés à l’inflammation dans les tissus adipeux. En 2004, une équipe de chercheurs de l’INSERM a établi un… Read More

En savoir plus

Thé et santé osseuse

La consommation de thé serait associée à une augmentation de la densité minérale osseuse. L’ostéoporose est un trouble dégénératif du squelette qui se traduit par une diminution de la masse osseuse ou ostéopénie et par une détérioration micro-architectural du tissu osseux qui compromet la solidité des os… Read More

En savoir plus

Des apports insuffisants en vitamine E

Seulement un cinquième de la population mondiale recevrait les apports recommandés en vitamine E, ce qui peut contribuer à élever le risque de maladies affectant le système immunitaire, le fonctionnement cognitif et cardiovasculaire. La vitamine E a d’abord été identifiée comme une substance indispensable à la reproduction.… Read More

En savoir plus

L’extrait de rhodiole, le stress et l’anxiété

Le stress et l’anxiété sont fréquents chez les étudiants, surtout en période d’examen. Une étude récente réalisée à l’Université du Surrey, au Royaume-Uni, montre que la rhodiole peut avoir des effets bénéfiques. La rhodiole (Rhodiola rosea) est une plante qui pousse dans les régions très froides comme… Read More

En savoir plus

Bêta-glutane et rhume

Selon une étude, la prise de bêta-glucane extrait de levure boulangère pourrait protéger les personnes âgées des infections des voies respiratoires supérieures. Les glucanes sont des macromolécules constituées de chaînes de multiples glucoses liés les uns aux autres. On les trouve sous plusieurs formes naturelles et ils… Read More

En savoir plus

L’Urolithine, un métabolite de la grenade et vieillissement

Une première étude clinique montre que l’urolithine stimule les mitochondries des muscles de l’homme et renforcent ainsi leur fonctionnement. Il y a presque un an, je rapportais la découverte de chercheurs de l’Ecole polytechnique Fédérale de Lausanne : l’urolithine A, issue de la transformation dans l’intestin d’un polyphénol… Read More

En savoir plus

ZINC, ASTAXANTHINE et sommeil

Consommer des aliments riches en zinc réduirait le temps d’endormissement et améliorerait la qualité du sommeil. Le zinc est un minéral essentiel qui joue un rôle important à de multiples niveaux dans l’organisme. Son rôle dans le sommeil a fait l’objet de relativement peu de recherches. Néanmoins,… Read More

En savoir plus

Améliorer la réponse à la vaccination antigrippale

La vaccination est la principale mesure de prévention de la grippe officiellement recommandée. La politique vaccinale vise en priorité à protéger les personnes de formes graves de la maladie. Pour ces personnes, l’objectif est avant tout de réduire, en cas de grippe, le risque de complications et… Read More

En savoir plus

Huile d’olive et ostéoporose

Dans une population méditerranéenne de personnes âgées et d’âge moyen, une consommation plus élevée d’huile d’olive vierge est associée à un plus faible risque de fractures liées à l’ostéoporose. L’ostéoporose est caractérisée par une diminution de la masse osseuse et une altération de la micro-architecture du tissu… Read More

En savoir plus